Ligue B  

Ligue B 2018 2019 03 small

   

Visiteurs  

004426755
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Ce mois
Le mois dernier
2814
2567
16612
73306
109637

Your IP: 34.237.76.91
   

Articles presse 2011-2012

Les Aclots se sont imposés 2-3 à Hemelveerdegem. Ils cèdent la 3e place à Zele qui est assuré de la montée après sa victoire face à Eisden.

Hemelveerdegem 2BW Nivelles 3

(20-25, 25-18, 20-25, 26-24, 9-15).

Les Aclots restent avec un goût de trop peu dans la gorge après leur victoire sur le fil à Hemelveerdegem. C’est que la victoire 2-3 ne donne que deux points aux Aclots. Zele, auteur d’un sans-faute contre Eisden, passe Nivelles au classement. Zele est donc assuré de la montée. Si l’on s’en tient aux décisions prises à la fédération jeudi soir, la 4e place est montante. A condition toutefois que la décision de rétrograder Kruibeke en VIV suite à l’arrêt de son équipe en Ligue A, ne soit pas contestée par le club néerlandophone.

Nivelles n’est pas passé bien loin des trois points à Hemelveerdegem. La 1re manche est équilibrée. Youcef Aharrar, très sollicité, se montre ensuite excellent ce qui permet aux visiteurs de s’adjuger le set initial. Le rendement de ce dernier baisse d’un cran au 2e set. Nivelles commet beaucoup de fautes, mises à profit par Hemelveerdegem pour égaliser (1 set partout).

La 3e manche est à nouveau très serrée. Sébastien Pascolo, très efficace depuis le début de la rencontre, donne l’impulsion aux siens pour se dégager : 20-25.

Nivelles mène 4-8 et 14-16 dans le 4e set. Les visiteurs sont toujours devant à 20-22. Youcef Aharrar remonte au jeu, sans cette fois pouvoir faire la différence. Au contraire. Les visités ont une balle de set à 24-23, ils concluent sur la seule attaque fautive de Sébastien Pascolo (26-24).

Une fois le point acquis, comme s’ils avaient voulu offrir la 3e place à Zele, les visités ne jouent plus avec dans le tie-break, laissant constamment l’initiative aux Nivellois qui s’imposent 9-15.

Source : Vers l'Avenir - M. Dem.

Victorieux de Bolderberg, les Nivellois s’installent à la 4e place. Nivelles monte s’il gagne à Hemelveerdegem le week-end prochain.

BW Nivelles 3Bolderberg 0

(25-19, 25-18, 25-19)
BW NIVELLES : Henri Lamotte, Christophe Bienfait, Serge Kerres, Nicolas Pourbaix, Youcef Aharrar, Maxime Mahy, Mathieu Denis, Sébastien Pascolo, Michaël Huysman, Grégory Zumbo, Martin Bosquet, Maxime Bosquet.

Les Nivellois ont signé une superbe prestation dimanche soir à Baulers pour la visite de Bolderberg. Les deux équipes occupaient la 4e place à égalité de points. Bolderberg avait un léger avantage au setaverage. Un avantage que les Aclots avaient très envie de gommer. Ce qu’ils ont réalisé avec brio. Ceux-ci se sont présentés avec des maillots blancs avec chacun une lettre sur le ventre. De quoi remercier les supporters et leur donner rendez-vous pour la prochaine saison. La visite de Bolderberg constituait le dernier match de la saison à Baulers.

Les visités ont très vite pris les devants durant la rencontre. Gert Palmers, le redoutable opposite de Bolderberg a été mis sous l’éteignoir. Les visités livrent un bon match, ils avancent à 6-3. Dès le début du match, on se rend compte que les Nivellois ont retrouvé la forme qu’ils ont tenue durant tout le 1er tour. Bolderberg n’a pas pu rivaliser avec son hôte. Serge Kerres, aligné au quatre, livre une bonne prestation. À 9-6, le block visité s’est mis en évidence dans le chef de Grégory Zumbo et Youcef Aharrar. Les services de Grégory Zumbo ont permis à Nivelles de se détacher à 16-10. À partir de ce moment, tout le monde a compris que Bolderberg aurait beaucoup de mal à revenir. Christophe Bienfait se montre excellent au centre. Nivelles s’envole à 19-12. La réception est bonne chez les visités de même que les services même si certains d’entre eux s’écartent des limites. C’est sans la moindre discussion que Nivelles s’impose dans la re manche.

Les visités doivent attendre 6-4 avant de se détacher dans la 2e manche. Sébastien Pascolo inscrit 8-5. Nivelles joue en bloc, sans beaucoup de faille. Youcef Aharrar a retrouvé son niveau de jeu. C’est toute l’équipe qui livre une bonne prestation avec une réception qui a très bien tenu la route. Les visités ont à nouveau filé à 16-10. Bolderberg s’est rapproché à 18-15, sans inquiétude toutefois pour l’équipe visitée largement supérieure à son opposante. Les visités s’imposent 25-18.

Le 3e set est le plus serré. Bolderberg avait envie de montrer quelque chose. Les visiteurs ont résisté jusque 18-16. Un block de Serge Kerres (19-16) et un ace au service de Grégory Zumbo (20-16) ont empêché les visiteurs de se montrer plus longtemps menaçants. Nivelles prend définitivement le large : 25-19.

Source : Vers l'Avenir - Michel Demeester

Alain Baugniet espère pouvoir compter sur un Nicolas Pourbaix à 100 % de soir.

Nivelles a pris un point sur six en janvier.Les Aclots ont besoin de points s’ils veulent maintenir leur statut de leader de la série.

Alain Baugniet évoque une évidence pour les deux équipes : « Les deux formations, autant eux que nous, ont un urgent besoin de points. Nous avions gagné 0-3 à Orp. Mais, Orp n’a plus la même équipe. Elle a acquis de solides renforts avec de la taille, ce qu’elle n’avait pas à l’aller. De plus, Arnaud De Coster a été remis à sa place, là, où il est le plus dangereux », signale l’entraîneur nivellois.

Alain Baugniet sait que les positions au classement ne peuvent plus servir de référence : « L’équipe d’Orp, dans sa composition actuelle, n’est pas à sa place. Notre position au classement est sans doute un peu flatteuse. Les choses sont donc plus équilibrées qu’il n’y parait. Si notre réception ne tourne pas, nous aurons difficile. J’appréhende donc cette rencontre. À l’aile, Orp est actuellement plus fort que nous. »

Les Nivellois espèrent pouvoir compter sur les services de Nicolas Pourbaix : « Il est incertain. Il s’est blessé à l’épaule à Booischot. Il s’est entraîné mardi non sans difficulté. Mathieu Denis étant à l’étranger pour son boulot cette semaine, j’ai dû reprendre la passe à l’entraînement ».

Les Aclots veulent reprendre le chemin du succès : « Nous verrons samedi si nous avons digéré la défaite de Booischot. Depuis, nous n’avons plus joué. Notre souhait est de terminer le plus haut possible. »

Source : Vers l'Avenir

Les centraux nivellois n'ont pas pu être sollicités très souvent face à Orp.  La victoire à Nivelles a permis à Orp d’empocher trois points précieux. Les Orpois peuvent envisager le maintien avec optimisme.

Pour beaucoup, la victoire d’Orp à Nivelles constitue une surprise. Les Aclots, du président Francis Offermans à l’entraîneur Alain Baugniet, craignaient ce match. Les craintes se sont confirmées : « Orp s’est montré meilleur que nous, ce n’est pas plus compliqué, lance un Alain Baugniet déçu. Régis Baudin a attaqué sur tout. De notre côté, Youcef Aharrar est passé au travers, Maxime Mahy a paniqué. L’engagement et l’envie de gagner étaient du côté orpois, de même que l’expérience. Cette défaite nous montre que nous sommes encore petits ».

Du côté orpois, les mines étaient réjouies : « Il était temps de gagner. Nous étions meilleurs aujourd’hui. Nous avons appliqué les consignes à la lettre. Cela fait plaisir de jouer comme cela », signale Jérôme Khuc, au four et au moulin samedi. L’ambiance dans l’équipe orpoise est excellente : « Nous sommes 14. Raphaël Battisti et Julien Daise n’étaient pas sur la feuille. Ils étaient présents au match ».

Les Nivellois sont parfois apparus timorés : « Nous avons joué libéré alors que Nivelles avait la pression », indiquait le capitaine orpois, Frédéric Masson.

Petr Klar était joyeux tout en étant vexé : « Francis Offermans m’a dit que les Nivellois rigolent bien lorsqu’ils constatent chaque semaine, que je me plains de l’arbitrage. Je ne suis pas un pleurnichard. Je reste en Belgique la saison prochaine. J’ai envie de montrer que je ne suis pas un mauvais entraîneur. Par contre, j’entraînais à l’école de volley-ball le mercredi à Nivelles. Je m’excuse pour les enfants et les parents, mais j’arrête ! ».

Nicolas Pourbaix reconnaissait la supériorité orpoise : « Si Orp répète sa prestation de samedi, cette équipe va se maintenir », lance-t-il.

Source : Vers l'Avenir - M.Dem.

 

L'équipe nivelloise est actuellement classée en 3e position. La provinciale 2 dames de BW Nivelles a débuté le championnat en visant le maintien. Elle joue aujourd’hui clairement la montée en P1.

Montée de provinciale 3 la saison dernière, l’équipe de P2 dames de Nivelles entamait la saison sans grandes ambitions : « Notre seul objectif était le maintien. Nous avons intégré Pauline Piva dans le noyau de l’équipe. L’équipe a dû se passer des services de deux joueuses. Marine Rombaux vient de revenir dans le noyau.

Blessée en début de saison, elle n’a pas encore joué. Chehrazad Berkani a joué quelques matchs en début de saison avant de se blesser à son tour. L’équipe est relativement jeune. L’âge des joueuses oscille entre 15 et 23 ans », explique Thimothée Offermans qui a repris l’équipe en mains cette saison.

La plupart des filles ont été formées au club : « Elles l’ont toutes été formées chez nous si l’on excepte Ségolène Theijs qui est arrivée de Tubize ».

Les résultats du début de saison sont conformes aux ambitions : « Nous avions gagné deux matchs et en avions perdu un ». Depuis, l’équipe a fait beaucoup mieux : « Nous n’avons plus perdu que trois matchs avant ce week-end, contre Ottignies, Rixensart et Uccle. Contre cette dernière, nous avons pris un point. Rixensart me semble très forte cette saison ».

Les Nivelloises ont perdu ce week-end : « Malgré notre dernière défaite contre Ottignies, nous ne sommes qu’à quatre points des leaders rixensartoises. L’équipe reste motivée pour aller chercher la montée. Les résultats nous ont poussés à hausser nos ambitions ».

Il y aura deux montants de provinciale 2 en provinciale 1 dames.

La formation des jeunes

L’équipe compte pour ce faire sur quelques joueuses de talent : « Andréa Gruselin est, à 18 ans, notre joueuse clé. Elle a débuté au centre. Je l’ai repositionnée à l’extérieur. Elle n’est pas intéressée de jouer plus haut. Elle est actuellement au-dessus du lot, que ce soit au service, en réception ou en attaque ».

Manon Vervaecke est arrivée du badminton.

« Elle en est à sa 2e saison chez nous. Elle a aussi d’excellentes capacités. Elle a aussi le sens du déplacement. Marie Druet, notre 2e centrale, joue également en P1. Elle est très motivée. Marie Denègre, la passeuse, a toujours été au club. Nous jouons parfois avec Morgane Rousseaux, lorsqu’elle n’évolue pas en nationale 2.

Notre but n’est pas d’aller chercher des joueuses dans les équipes supérieures pour nous renforcer. Le but de l’équipe étant avant tout la formation des jeunes ».

L’équipe s’entraîne deux fois par semaine : « Notre force est également notre cohésion. La plupart des filles évoluent ensemble depuis plusieurs saisons. Elles doivent par contre encore gagner en maturité pour pouvoir se redresser dans les moments plus difficiles », signale encore Thimothée Offermans.

Source : Vers l'Avenir - M. Demeester

   

Sponsors  

   

Beach volley  

L'Aclot beach volley a été une réussite!
Rendez-vous les 27&28 juin 2020!!!
 
Toutes les infos sur le site aclotbeach.be
   

Prochains Anniversaires