Ligue B  

Ligue B 2018 2019 03 small

   

Visiteurs  

004102564
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Ce mois
Le mois dernier
190
3062
11125
69897
98143

Your IP: 52.204.98.217
   

Lien vers l'article de Vers l'Avenir

La domination néerlandophone a été totale aux finales nationales des jeunes, ces samedi et dimanche à Roulers.

Axis Shanks Guibertin a ainsi terminé derrière Booischot, désormais le club phare du nord à la place de Lubbeek, et Maaseik, en scolaires (troisième) et en cadets (quatrième).
Par contre, les juniors Nivellois ne se sont inclinés que lors de la finale face à Booischot, décrochant le titre de vice-champion de Belgique.
À quand une refonte?
Une refonte des compétitions jeunes semble nécessaire côté francophone. Du moins, surtout du côté masculin car les jeunes filles ont tiré leur épingle du jeu... Peut-être en dépassant les limites provinciales et en étant imaginatif.
Pour leur part, les Néerlandophones ont mis sur pied une compétition, dénommée Ligue des champions, regroupant les meilleures formations. Et qui, même si les meilleurs ont été retirés des clubs pour intégrer l'école de volley à Vilvoorde, semble bien porter ses fruits.

Les scolaires guibertins en deça de leur niveau
Même si tous les joueurs, sauf un, étaient dans la première année de leur catégorie, les scolaires guibertins n'ont rien pu, samedi, face aux Néerlandophones. Après un succès face à Lommersweiler, le dauphin sudiste, ils n'ont réellement évolué à leur niveau que pendant un demi set de chaque rencontre. Inférieurs physiquement, mais aussi mentalement, les joueurs de Filip Van Der Bracht sont ainsi malheureusement passés au travers de leur rendez-vous national. « Même si nous sommes troisièmes, je suis déçu, souffle-t-il. J'ai passé de nombreuses heures à analyser, sur vidéo, le jeu adverse. Et cela n'a servi à rien. La réception fut souvent mise en difficultés avec des séries incroyables de nos adversaires au service. Tandis qu'au filet, le manque de taille a fait mal. Sans parler de la cohésion. Vu l'absence de compétition spécifique et le fait qu'ils évoluent à des niveaux différents dans le club, les automatismes étaient absents. Grâce aux compétitions néerlandophones interprovinciales, Booischot, par exemple, qui présentait un noyau complet de douze gars, a disputé plus de quarante rencontres avec son équipe... »

LES RÉSULTATS : Booischot – Maaseik, 2-0 (26-24, 25-23) ; Axis Shanks Guibertin – Lommersweiler, 2-0 (25-19, 28-26) ; Axis Shanks Guibertin – Maaseik, 0-2 (12-25, 14-25) ; Maaseik – Lommersweiler, 2-0 (25-13, 25-19) ; Booischot – Lommersweiler, 2-0 (25-8, 25-15) ; Booischot – Axis Shanks Guibertin, 2-0 (25-10, 25-16). Classement : 1. Booischot, 9pts ; 2. Maaseik, 6 ; 3. Axis Shanks Guibertin, 3 ; 4. Lommersweiler, 0.
L'ÉQUIPE : Robin Foret, Noé Laloux, Basile Moreaux, Sébastien De Bod, Pierrot de Wergifosse, Pierre-Louis Ponthière, Alexis Lambinon, Jean Gevelle, Alessandro Jakab. Coach : Filip Vander Bracht.E.Dx.

   

Sponsors  

   

Beach volley  

L'Aclot beach volley revient
ces 22-23 juin 2019!
Le mini Aclot Beach revient le 21 juin!
 
Toutes les infos sur le site aclotbeach.be
   

Prochains Anniversaires