Ligue B  

Ligue B 2018 2019 03 small

   

Visiteurs  

004426796
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Ce mois
Le mois dernier
2855
2567
16653
73347
109637

Your IP: 34.237.76.91
   

Saison 2013-2014

En juniors, les Nivellois ont terminé à la quatrième place, en étant défaits trois fois sur le score de 0-2. «Je ne suis pas déçu du résultat global, confie Francis Offermans, le coach aclot.
Dans les trois rencontres, nous avons chaque fois réalisé un bon set, en étant tout proches de l’adversaire. Pour rivaliser avec nos concurrents, nous devions impérativement bien servir. Nous avons pu le faire, mais seulement par moments. Ce ne fut donc pas suffisant.»
Ce scénario s’est d’abord présenté contre Spa, le champion francophone. «Une équipe particulièrement homogène, poursuit le Nivellois Francis Offermans. Lorsque nous avons été efficaces au service, nous avons mis en difficultés cette formation qui présente l’avantage de toujours évoluer ensemble dans le championnat de première provinciale liégeoise. Mais les Liégeois ont émergé dans les moments chauds.»
Nivelles possède d’excellentes individualités avec Gil Hofmans, Alexandre Hougardy et Charlie Galloy. «Mais nous présentions aussi le moins bon collectif, avoue le coach nivellois, Francis Offermans. Nos adversaires néerlandophones, Maaseik et Booischot, formaient aussi des blocs homogènes. Nous étions donc trop courts face à eux. Mais le boss nivellois est aussi confiant pour le futur. Nous n’avions que deux juniors dans le six de base. Avec l’expérience que les jeunes vont acquérir tout au long de la prochaine campagne, nous serons donc encore plus forts l’an prochain.
Et nous nous représenterons avec des atouts bien plus importants. Du moins, si les jeunes continuent à bosse…»


Source : vers l'Avenir

Shanks Guibertin, représenté dans les quatre catégories de jeunes, a décroché deux nouveaux titres francophones ce week-end au Blocry.
Samedi, ce sont les scolaires coachés par David Foret qui ont été à l’honneur, tandis que dimanche, les cadets, dirigés par le duo Maury Clerck et David Foret, ont également décroché les écussons. Un remarquable résultat pour le cercle du centre sportif Jean Moisse qui a également terminé à la troisième place en minimes et sur la quatrième marche en juniors.
Dans cette catégorie aussi, Nivelles, plus fort techniquement et individuellement, s’est néanmoins incliné en finale face à Spa, une formation plus collective et qui jouait sans guère faire de fautes. Enfin, en juniores, les filles de Chaumont ont décroché une remarquable troisième place derrière les inaccessibles que sont Thimister et Chapelle Thuillies. Une perf' pour cette formation coachée par Pierre Vander Vorst qui réalise un triplé à cette position dans les catégories cadettes, scolaires et juniores ces dernières années.
Samedi et dimanche prochains, à Spa, place donc aux finales nationales qui réuniront donc les deux premiers francophones, mais aussi les deux premières formations du nord du pays. Avec, à la clé, le titre de champion de Belgique.
C’est certain, les Guibertins s’y rendront avec ambition pour tenter d’y décrocher un nouveau titre tricolore après ceux des minimes, des cadets et des scolaires de ces dernières années.
Les équipes du BW
Minimes garçons
Shanks Guibertin: Thomas Maquet, Romain Vanhelmont, Cyril Mailleux, Amaury Devreese, Pierre Govaerts, Arnaud Charlier, Clément Laloux, Gilles Piret. Coach: Philippe Maquet.
Cadets garçons
Shanks Guibertin: Robin Foret, Pierre-Louis Ponthière, Noé Laloux, Alexis Lambinon, Sébastien De Bod, Pierrot de Wergifosse, Quentin Rousseau, Basile Moreaux, Romain Vanhelmont, Victor Lemajeur, Alessandro Jakab, Brice Tydgat. Coach: Maury Clerck.
Scolaires garçons
Shanks Guibertin: Jean Gevelle, Robin de Wergifosse, Augustin Bodeux, Robin Foret, Pierre-Louis Ponthière, Noé Laloux, Alexis Lambinon, Sébastien De Bod, Pierrot de Wergifosse, Quentin Rousseau, Basile Moreaux. Coach: David Foret.
Juniors garçons
Shanks Guibertin: Martin Delie, Olivier Bourlau, Maxime Chaussée, Robin de Wergifosse, Joseph Evrard, Guillaume Dussart, Jean Gevelle, Alexis Lambinon, Robin Foret. Coach: Bart Goossens.
Nivelles: Mathieu Heyters, Gil Hofmans, Alexandre Hougardy, Pierre Musch, Christos Bournousouzis, François Denègre, Charlie Galloy, Robin Wolter. Coach: Francis Offermans.
Juniores filles
Chaumont: Elise Bourlau, Émilie De Smet, Jill Desmadril, Arlette Giramahoro, Valentine Gusbin, Marjorie Salmon, Inès Winand, Céline Vander Vorst, Coach: Pierre Vander Vorst.

Source : Vers l'Avenir du 12/05/2014

Aubel 3 - BW Nivelles 2


Les Aclots perdent leur sixième match de la saison en déplacement au tie-break. Ils terminent la saison en septième position, en milieu de classement. Ils auraient pu viser la cinquième place s’ils avaient pu mieux conclure leurs matchs en cinq sets.

Baudour 2 - BW Nivelles /3 -


(23-25, 25-22, 20-25, 25-18, 12-15)


Nivelles termine la saison à une excellente quatrième place après sa victoire dans le huitième tie-break de la saison (5 victoires, 3 défaites). La rencontre à Baudour n’a pas été d’excellente facture. Les
Nivellois ont commis moins d’erreur que leurs hôtes. Alexandre Hougardy a livré un bon match.

Source : Vers l'Avenir du 29/04/2014 - M. Demeester

Les finales francophones des jeunes se déroulent ces samedi et dimanche au centre sportif de Blocry à Louvain-la-Neuve.
Les Guibertins y sont représentés dans les quatre catégories masculines (minimes, cadets, scolaires et juniors), Nivelles l’est en juniors garçons, tandis que les juniores de Chaumont sont les seules représentantes du Brabant wallon.
Pas de pupilles cette fois au grand rendez-vous francophone car les jeunes pousses se retrouveront le samedi 24 mai à Ixelles pour des finales spécifiques. Et Axis Shanks Guibertin y sera aussi.
Mais place d’abord aux finales habituelles réunissant les champions de chaque province dans les différentes catégories. Avec des jeunes issus de son école de volley, Axis Shanks Guibertin peut raisonnablement avoir des ambitions avec ses équipes représentatives. C’est le cas des minimes coachés par Philippe Maquet, des scolaires entourés par David Foret et des cadets guidés par Maury Clerck. En juniors par contre, avec leur pépite qui est déjà dans l’œil des recruteurs néerlandophones, Gil Hofmans, les Nivellois semblent présenter davantage d’arguments.
Pour rappel, les deux premières formations francophones sont qualifiées, en compagnie des deux premiers néerlandophones, pour les finales nationales qui se dérouleront, le week-end prochain, à Spa. Avec, à la clé, le titre de champion de Belgique.

Source : Vers l'Avenir du 10/05/2014

francisCela fait bientôt 40 ans que Francis Offermans s’investit sans compterpour son club, le BW Nivelles Volley. Un dévouement de chaque instant d’autant plus remarquable que le Baulersois ne disposait, initialement, d’aucun atome crochu avec la discipline.                            
           
Lorsqu’il était adolescent, Francis Offermans n’avait pas d’affinité avec le volley. «À l’époque, j’étais plutôt porté sur le football ou le judo, se souvient-il. Lorsque, avec quelques amis, ils ont planché sur l’opportunité de créer un club, son choix s’est d’ailleurs porté sur le basket. «Mais le volley a eu le dessus, à 3 voix contre 2.» Le Baulersois a fait contre mauvaise fortune bon cœur et s’est impliqué avec enthousiasme dans cette nouvelle structure. À tel point qu’il a fini par y consacrer sa vie. Quarante ans plus tard, Francis Offermans et le BW Nivelles Volley sont devenus indissociables. Après sa carrière de joueur, il a embrassé toutes les fonctions possibles et imaginables au sein du club. «Je m’étais toujours dit que lorsque j’arrêterais de jouer, je stopperais tout court. Parce que je n’avais pas envie de continuer à assumer les tâches administratives, l’intendance, etc. Finalement, j’ai tout de même continué. Je consacre une dizaine d’heures par jour au BW Nivelles et à ses activités annexes. Les seules périodes un peu plus calmes, c’est entre début décembre et fin janvier.» Forcément, ce sacerdoce nécessite d’énormes concessions. «J’ai dû renoncer à beaucoup de choses, admet-il. Même mon mariage a failli en faire les frais. À trois reprises, j’ai repoussé la proposition de ma compagne. La 4e fut heureusement la bonne. J’ai la chance que mon épouse, Martine, soit très compréhensive
                   
Source : Vers l'Avenir du 28/04/2014 - Christophe Goffaut
   

Sponsors  

   

Beach volley  

L'Aclot beach volley a été une réussite!
Rendez-vous les 27&28 juin 2020!!!
 
Toutes les infos sur le site aclotbeach.be
   

Prochains Anniversaires